Dossier Voyager en train avec vélos et enfants – partie 4/5

Lire les précédents articles du dossier :

Partie 4 : Conseils pour voyager en TGV avec vélos et remorque

1/ Deux solutions possibles pour transporter l’équipement

– ranger son vélo dans une housse adaptée. Dans ce cas, le vélo voyage gratuitement au niveau des rangements pour les bagages. Attention : le format maximum de la housse est de 120cm x 90cm.
– réserver des places pour les vélos (10€ par vélo) : très pratique car cela permet de ne pas avoir à démonter son vélo ; par contre, tous les TGV n’ont pas un “espace vélo” (il faut vérifier qu’il y a bien le logo “vélo” sur votre TGV) et mieux vaut réserver les billets très en avance car il n’y a que quelques places par rame.
Nous préférons toujours cette deuxième option car c’est un gros gain de temps. Faire rentrer un vélo dans une housse n’est pas toujours aisé ! De même, à l’arriver, remonter le vélo est consommateur de temps.
Enfin, pour la remorque-enfant, la nôtre est pliable. Une fois pliée, elle occupe peu d’espace : nous arrivons à la ranger au niveau des valises ou le long de nos vélos.

2/ Venir minimum 30 minutes avant le départ du train

Il est possible de monter à bord d’un TGV 20 minutes avant son heure de départ. Il est essentiel d’être parmi les premiers à monter pour placer tranquillement les vélos et la remorque sans être gêné par la foule et sans déranger les autres voyageurs.
Généralement, nous prévoyons d’arriver à la gare 30 minutes avant. Nous prenons bien 10 minutes pour traverser la gare avec parfois des marches à monter. Dès que le quai est annoncé, nous y allons pour tout ranger avant qu’il y ait du monde. Attention : si nous n’avons pas d’emplacement pour les vélos et que nous devons les caser dans une housse alors nous prévoyons d’arriver 50 minutes avant le départ du train car démonter les vélos et les rentrer dans la housse n’est pas toujours très simple !
Nous évitons au maximum les gares de passage car c’est trop stressant : le train ne reste que quelques minutes en gare. Après, quand cela nous arrive, nous discutons toujours avec le chef de gare afin qu’il nous laisse un peu plus de temps.

LIRE  L'école pendant le voyage

A paraître, le 5e et dernier volet : Conseils et astuces pour survivre en milieu ferroviaire avec toute votre famille de cyclistes.

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail