Dossier Voyager en train avec vélos et enfants – partie 2/5

Lire la 1ère partie du dossier : Voyager en train avec vélos et enfants : Mission (im)possible ?

Les 6 choses à savoir lorsqu’on voyage avec des vélos en train Intercité

  1. Si les trains Intercité sont équipés pour accueillir des vélos, les emplacements sont limités (de l’ordre d’une douzaine) et doivent être réservés en même temps que les places. Ceci a deux conséquences : ces emplacements sont vite complets (notamment en période de vacances) et vous êtes limités dans le choix de vos places, qui sont automatiquement dans la voiture adjacente à cet emplacement. En conclusion: si vous avez trois ou quatre vélos, réservez tôt, car pour rester en groupe, il vous faudra autant d’emplacements libres dans une même voiture !
  2. La réservation est payante (actuellement 10 € de supplément par vélo)
  3. Les vélos doivent être suspendus, ce qui vous obligera sans doute à décrocher vos bagages avant et arrière (avec ce que ça implique pour la montée et la descente du train).
  4. Les remorques ne sont théoriquement pas acceptées (mais ça, c’est ce qui est inscrit sur la pancarte desdits emplacements, et il est rare qu’on vous le dise avant !). Fort heureusement, les agents sont généralement compréhensifs, et avec un peu d’ingéniosité on peut faire en sorte que l’attelage ne gène personne (nous y reviendrons plus bas).
  5. Les trains Intercités sont généralement en hauteur ! Le chargement est donc malaisé puisqu’on doit passer un petit escalier et une petite porte à battant avant de manipuler nos engins dans un sas étroit pour atteindre l’emplacement vélo (alors, toujours pas la goutte au front ? 😉 ). Ce défaut ne pénalise pas que les cyclistes, loin de là, puisque les parents avec des poussettes sont confrontés en permanence au même souci. Fort heureusement, la SNCF dispose d’un protocole spécial pour les personnes en fauteuil roulant, mais on peut espérer pour tout le monde que des systèmes plus modernes viennent progressivement mettre un terme à ce problème d’un autre temps.
  6. Alors que la plupart de ces trains disposent d’un espace enfants bien aménagé pour que nos bambins puissent jouer, le système de réservation de la SNCF est incapable de faire une réservation espace enfant combinée avec une réservation pour vélos. Comble de l’absurdité, cet espace enfant est immanquablement juste à côté des emplacements vélos, alors que les sièges qu’on vous imposera sont de l’autre côté du sas ! Cette limitation kafkaïenne serait presque amusante si elle n’était pas si frustrante quand on vit la situation en question…

    emplacement-velo-intercite

    Un emplacement vélos en wagon Intercité (avec une remorque accrochée !)

Voilà, vous êtes devenu expert des vélo-randonneurs en train Intercité. Il est temps de passer au troisième volet de ce dossier :

Lire la partie 3 : Les 4 choses à savoir lorsqu’on voyage avec des vélos en TER.

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail