Voyager avec bébé en avion, ce n’est pas si compliqué… mais ça se prépare. Et avec de bons conseils c’est encore mieux. Nous avons recensé toutes les choses à savoir pour voyager sereinement avec son nourrisson. Formalités, tarifs, conseils, astuces pratiques. Toutes les réponses à vos questions avant l’envol de votre poussin 😉

Le premier voyage en avion : à partir de quel âge ?

Il n’y a pas de réglementation précise sur le sujet. La plupart des compagnies aériennes acceptent les bébés très jeunes (entre 2 à 15 jours, 7 jours pour Air France par exemple). Certaines compagnies demandent un certificat médical si votre enfant a moins d’une semaine. Il faut donc se renseigner auprès de la compagnie aérienne choisie. Toutefois, le premier mois bébé est plus vulnérable aux microbes. Il est donc souhaitable d’attendre quelques semaines, et si possible les premiers vaccins.

bebe-avion-remorque-toddler-baby-plane-trailerNous vous conseillons d’attendre le 4e mois minimum et idéalement 7/8 mois pour ne pas trop perturber votre enfant. Vous connaîtrez mieux son caractère et son rythme et serez plus à même d’anticiper son comportement et ses réactions. Vous voyagerez plus sereinement et lui aussi. Rappelez-vous qu’à cet âge, les bébés sont des éponges qui ressentent vos tracas comme vos joies. Si vous êtes détendus, il le sera aussi !

Si votre bébé est né prématurément, basez-vous sur la date du terme prévu et non sur sa date de naissance réelle. Et si vous avez subi une césarienne, il est conseillé d’attendre au moins 10 jours pour prendre l’avion.

Quel est le prix d’un billet d’avion bébé ?

Comme tous les autres passagers, il faudra une carte d’embarquement au nom de votre bébé pour qu’il puisse être accepté à bord. Pour les compagnies aériennes les bébés ont moins de 2 ans. Dans ce cas là, vous pouvez voyager avec votre enfant installé sur vos genoux ou dans une nacelle fournie par la compagnie (sauf en cas de perturbations). Côté prix, cela dépend de la compagnie et du type de vol, mais cela reste très avantageux. Soit le billet bébé est offert, soit il correspond à 10% du prix du billet plein tarif ou à un forfait d’environ 30€. Il vous faudra tout de même vous affranchir de quelques taxes d’aéroport.

Si vous souhaitez obtenir une nacelle, pensez à arriver en avance car il n’est souvent pas possible de les réserver et elles sont distribuées sur la base du premier arrivé, premier servi. Dans tous les cas, nous vous conseillons de prévenir la compagnie que vous voyagez avec un bébé. Elle vous donnera toutes les informations spécifiques à sa politique d’accueil des familles.

A noter : certaines compagnies vous factureront la nacelle. Pensez donc à demander confirmation au moment de la réservation.

Attention, s’il a plus de 2 ans, votre enfant doit être installé sur son propre siège. Et dans ce cas là, c’est un tarif enfant variable en fonction de la compagnie et du type de vol qui s’applique la plupart du temps. Air France pratique une réduction comprise entre 15% et 33% selon les vols (domestiques ou long-courriers). Toutefois quelques compagnies comme Ryanair ou EasyJet ne proposent pas de tarif enfant et il faudra prendre un billet plein tarif.

Pas cool pour les parents solo avec 2 nourrissons ou des jumeaux : La plupart des compagnies n’autorise pas un adulte à voyager seul avec 2 nourrissons. Dans ce cas, il vous faudra réserver obligatoirement un siège pour un des 2 bébés. Qui plus est cette réservation n’est souvent pas proposée en ligne. Il faudra donc appeler la compagnie aérienne.

LIRE  La stratégie du sac pour vos sorties et voyages

S’il voyage sur mes genoux, bébé a-t-il droit à un bagage à main?

Comme tout passager votre bébé a droit à son bagage à main aux dimensions habituelles (55 x 35 x 25 cm). A savoir : certaines poussettes-canne, comme la Yoyo de Babyzen, respectent ces dimensions une fois pliée et peuvent donc être emportées en cabine. Par ailleurs certaines compagnies comme EasyJet autorisent les personnes accompagnant les enfants à prendre 2 articles de puériculture sans frais supplémentaires (32 kg max par article : berceau de voyage, poussette, poussette double, siège auto, landau pliant ou fixe, rehausseur, sac à dos porte-bébé).

Valise Bernard l'abeille Trunki-367

Toutefois, sur des vols internationaux relativement long, un trousseau spécial bébé est nécessaire pour tout stocker. Nous vous recommandons de choisir un bagage rigide ou coqué pour éviter d’écraser les affaires. Ce serait dommage de retrouver les vêtements de rechange plein de compotes parce que papa s’est assis sur le sac sans faire exprès… Quand bébé marche, le top, c’est la valise à roulette : elle est solide, amusante et parfaite pour faire patienter votre poussin avant l’enregistrement des bagages.

Que prendre dans le bagage à main pour bébé ?

Pensez à prendre en compte le temps d’attente avant et après le vol (ainsi que d’éventuels retards) pour la préparation de son sac. Ne vous encombrez pas trop, il vous faudra essentiellement des jeux pour le distraire, du lait et des biberons s’il n’est pas/plus allaité. Prenez 1 ou 2 tenues de rechange pour bébé et éventuellement une pour adulte si vous avez la place pour parer à tout accident potentiel. Quelques objets du quotidien sont à prévoir pour le rassurer : un doudou (of course !), un paréo ou, encore mieux, un Dooky pour créer une tente cocon autour de votre bébé. Pour les couches, comptez environ 1 couche pour 2h30 de voyage + 1 au cas où.

L’avis des mamans

Perso, je prends toujours des sacs parfumés qui servent pour les couches mais aussi les poubelles, vomi etc. Raison de plus si on utilise des couches lavables.

Isabelle, Poussin Voyageur

Dans l’avion, je n’emmène rien de révolutionnaire : coloriage, gommettes, petites voitures, magazines enfant, livre et tablette… Pas très original, mais plutôt efficace.

Christine, Maman Voyage

Les exceptions autorisées en cabine pour les bébés

Le 31 janvier 2014, la réglementation européenne sur les liquides pouvant voyager en cabine a évoluée. Mais la restriction sur les liquides ne concerne pas les aliments pour bébé. Pour faire simple : vous avez le droit d’emporter à bord, tout ce dont vous avez besoin pour nourrir et hydrater votre bébé. Dans la limite du raisonnable bien sûr… Ne vous amusez pas à prendre un pack d’eau minérale, hein ?

Mesures-de-restriction-sur-les-liquides-conenus-dans-les-bagages-en-cabine

Infographie récapitulative sur la restriction des liquides

Comment éviter qu’il ait mal aux oreilles ?

Même si les cabines sont pressurisées, le changement d’altitude entraine une décompression au niveau des tympans et peut provoquer des douleurs dans les oreilles. Bébé ne sait pas décompresser tout seul. La seule solution : déglutir. Il faut donc lui donner à boire ou à manger pendant les phases d’atterrissage et de décollage. S’il dort, réveillez-le et donnez lui une compote, un fruit, un petit biscuit, une tétine, un biberon ou le sein en fonction de son âge. Le mécanisme de succion se met en place et évitera des douleurs à votre poussin.

Si la sphère ORL de votre bébé est un peu enflammée (rhume, toux, nez qui coule), il aura plus de chances d’avoir mal aux oreilles. Nettoyez bien le nez de votre enfant avant le décollage et l’atterrissage.

LIRE  Faire des photos d'identité bébé

Comment changer bébé en avion ?

Pas d’inquiétude, tous les avions sont équipés de tables à langer, dans les toilettes. Alors, évidemment le manque d’espace complique un peu la tâche et le matériel n’est souvent pas très accueillant pour l’enfant. Il vaut mieux pour cela penser à emporter un petit matelas à langer pour rendre l’opération plus confortable pour le bébé. Et même si la plupart des compagnies propose des couches et le nécessaire pour changer bébé (sur les vols long-courriers), nous vous recommandons de prendre vos propres affaires.

Comment calmer bébé en avion ?

bebe-avion-jeu-toddler-baby-plane-toyC’est la question fatidique. Avoir la réponse à cette question, c’est éviter les regards noirs de ses chers voisins pendant les 12 prochaines heures (gloups), c’est éviter les remarques assassines de ces mêmes chers voisins qui ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants – et c’est pas pour supporter les caprices d’enfants de parents laxistes, hein ? – (re-gloups). Bref, avoir la réponse à cette question, c’est voyager zen.

La réponse ? Il n’y a pas une formule magique ! Il faut simplement réussir à être le moins stressé possible pour ne pas transmettre son angoisse à bébé. Il est donc conseillé d’être bien préparé et de pouvoir anticiper toute complication. Soyez prêts à entendre des remarques désobligeantes et essayez de les faire passer au-dessus de votre tête.

Comment faire dormir bébé en avion ?

Maintenant que vous êtes zen et détendu, sachez que la plupart du temps, les avions ne sont pas pleins. Il y a donc des places libres qui peuvent être utilisées pour faire dormir votre bébé, au cas où, vous n’ayez pas pu obtenir une nacelle ou si votre bébé est trop grand pour s’y reposer. Dans l’avion, n’hésitez pas à demander à changer de place avec vos voisins pour permettre à votre bébé de s’installer sur un (ou deux) siège. Il y sera sûrement plus à l’aise pour dormir.

Les meilleures compagnies pour un voyage en avion avec bébé

Voici les compagnies aériennes les plus kids friendly d’après une étude réalisée par e-Dreams, basée sur 90 000 opinions clients. On en a profité pour faire un petit tableau récapitulatif des choses à savoir avant de choir telle ou telle compagnie.

Astuce : Dans les tableaux suivants, cliquez sur le nom des compagnies aériennes et accédez directement à leurs pages “famille”, “voyager avec un bébé” ou “voyager avec un enfant”.

[ws_table id=”4″]

Et quelques autres…

[ws_table id=”7″]

Pour aller plus loin

On aime citer nos sources et (on l’avoue) on aime les livres et le papier 😉 Alors, voici 3 guides papier qui nous ont aidé à rédiger cet article (non, je n’ai pas voyagé sur toutes les compagnie citées) :

S’il vous manque une info, dites-le nous ! On aime s’améliorer et puis, ça sert à ça le web 2.0, non ? Si c’est top, vous pouvez le dire aussi 😀

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail