Nous avions 72 heures, ni plus ni moins, pour visiter San Francisco. Autant dire que dans cette ville d’une richesse incroyable, avec un poussin de presque-5-ans dans notre nacelle, il y avait du challenge ! Un défi que nous avons adoré relever, pour une ville qui a su conquérir chacun d’entre nous.

Lieu : San Francisco

Durée : 72 heures: du lundi midi au jeudi midi. En Septembre.

Transports utilisés : Avion, Taxi, Bus, et bien sûr Cable Car !

Les points positifs de San Francisco pour les enfants :

Encore et toujours la gentillesse des Californiens : Ce n’est pas un secret: tout n’est pas toujours rose à Caprice-land. Notre poussin a semblé avoir un penchant particulier pour le SafeWay de Marina Blvd, où il a réclamé à chaque passage sucreries, ballon, pistolet à eau, peut-être même un poney (certains détails sont devenus un peu flou, j’avoue !).

Après une sortie express (sous les bras de son papa “légèrement” embarrassé), notre bonhomme reprenait ses esprits dehors. Plus précisément il adressait en boucle la même incantation en direction du magasin : “donne-moi ! donne-moi !” (je vous assure que c’est véridique !).

Ce fut une nouvelle occasion d’apprécier à quel point les californiens aiment les enfants:en effet, les autres clients, plus amusés qu’agacés venaient faire leur possible pour tenter de dérider la petite boule de nerfs sur pattes. En France, on est plus coutumiers à des remarques sur l’éducation des enfants et autres regards en biais.

cable-car-enfant

La vue plongeante depuis le Cable Car

Le Pier 39 : Ce serait une erreur que de ne pas faire un détour par ce quai pour regarder les otaries jouer à se pousser du ponton, remonter de l’autre côté, recommencer encore, leurs cris… un spectacle spontané et drôle pour les petits ainsi que les grands !

Le cable car : Une petite balade dans ce moyen de transport historique (avec bien sûr le spectacle préalable du retournement manuel de l’appareil) et toute la poésie de cette ville sera une évidence pour le poussin. Prévoir un peu de file d’attente cependant suivant les heures et jours.

Les écureuils du Japanese tea garden : Pour vous, une bulle de calme, et pour lui l’occasion de gambader sans risque, et de nourrir ces petits rongeurs pas trop farouches et terriblement mignons.

Le Golden gate : Incontournable, évidemment, avec à la clé un superbe point de vue sur la ville une fois de l’autre côté. Prévoyez juste un coupe-vent et un bonnet si vous le traversez , comme nous, sans toit au-dessus de la tête: même quand le climat de la ville est doux, sur le pont ça caille !

LIRE  5 idées pour la pause des enfants durant le trajet

Lombard Street : Cette rue très fleurie est aussi qualifié de rue la plus tordue du monde. De quoi plaire à tous les âges.

La Coit Tower : Pour son point de vue unique sur la ville, pour ses fresques murales représentant l’histoire de la Californie, et dont la contemplation a captivé notre poussin pendant toute la visite. En outre, cette tour exprime le respect des San Franciscains pour les pompiers, ces chevaliers du feu admirés par tous les poussins du monde ! Descente par les escaliers au milieu des maisons cossues, le Bay Bridge au fond. On l’a fait au coucher du soleil et nuit, superbe.

Les véhicules : Vous serez probablement frappé par le nombre de véhicules atypiques qui sillonnent la ville en permanence (quelques voitures typiques auxquelles s’ajoutent les véhicules dédiés au tourisme: faux camion de pompier à l’ancienne, go-cars, etc). La encore, des petites surprises qui égayeront la visite.

Les points négatifs avec les enfants :

Safeway : Notre “triangle des Bermudes” du caprices. Ne nous demandez pas pourquoi, on n’en sait pas plus que vous ! 😛

Un kilomètre à pied, ça use, ça use… : San Francisco ça grimpe souvent. Mais comme la plupart des rues méritent qu’on y flâne, ça vaut quand même le coup. Si vous optez pour la même démarche que nous, chaussez bien vos poussins et poussines. Prévoyez des solutions de repli s’il fatigue (portage par Papa, ou arrêt de bus sur vos trajets).

Les accessoires indispensables :

– L’étiquette de contact made by myself, ici comme à San Diego: c’est l’accessoire rassurant pour nous en cas de perte dans la foule. Rien n’est infaillible mais mieux vaut mettre toutes les chances de son côté.

– La veste polaire et/ou l’imper : Certes, c’est la Californie, mais il fait souvent brumeux en Septembre.

– De bonnes chaussures de marche : Voir plus haut.

Les astuces, bon plans qui nous on aidés :

La Coit Tower vue depuis Lombard Street

La Coit Tower vue depuis Lombard Street

– Les systèmes de bus touristiques : Rassurez-vous, il ne s’agit pas de visites organisées (même s’il y a un guide qui explique!) mais de bus qui tournent dans la ville toute la journée en passant par les principaux sites à visiter. Une fois le pass acheté, libre à vous de passer le temps que vous souhaitez sur un site, puis d’attendre sur un des points du parcours le prochain passage de bus. Le système est efficace, et vite rentabilisé si vous comptez traverser le Golden Gate (ce qui est quand même le cas de la plupart des visiteurs) étant donné que la traversée du pont est payante si vous la faites avec votre propre véhicule.( 6$ environ lors de notre voyage).

LIRE  Trains avec vélos et enfants : Conseils pratiques (5/5)

D’autant plus que pour nous, on a du s’y reprendre à 3 fois pour voir vraiment le pont dégagé du fog. Car fog sur la ville pas sur le pont et inversement, c’est leur climatisation naturelle 😉

Pour plus d’infos, voici le lien qu’on avait trouvé pour cette compagnie:

http://www.city-sightseeing.us/

Le petit plus :

San Francisco est une ville mêlant style européen et américain, les maisons victoriennes en sont la preuve. Autant à San Diego c’est la culture hispanique qui prédomine autant à San Francisco vous trouvez du pain à la française et autres produits traduits en français (vin, fromage…). Les San Franciscains  adorent les français et essayent souvent de parler notre langue. C’est pas le plus dépaysant mais c’est sympa!

La prochaine fois :

On prévoira une semaine pour profiter de tout (et notamment visiter Alcatraz sur lequel nous avions décidé de faire une croix, question de temps), et bien sûr on évitera d’amener les poussins au Safeway. 😉

Cliquez sur une image pour activer la galerie photo.

Si vous êtes allé à San Francisco, partagez aussi vos souvenirs et point de vue sur votre voyage à San Francisco avec les enfants !

 

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail