A l’occasion de notre 1ère Edition du Café des Voyages en Famille, nous avons accueilli Virginie et Pierre qui ont témoigné sur leur tour des Amériques en famille pendant 2 ans en camping-car.

Virginie est sage-femme et Pierre papa au foyer. Ils sont partis avec leurs 2 garçons âgés de 9 et 6 ans au moment du départ.

 

Comment vous est venue l’idée de réaliser ce voyage ?

L’idée est en fait venue des enfants. Après avoir vu le dessin animé Rio ils avaient envie de partir au Brésil. C’était une super idée mais à la réflexion, partir aussi loin une ou deux semaines, ça représentait un coût financier conséquent pour une famille de 4 personnes alors on s’est dit « Et pourquoi pas un road trip ? » puis l’idée a germé.
L’objectif principal était de découvrir le monde en famille. Pierre n’étant pas le papa du plus grand, Théo, resserrer les liens familiaux pour une famille recomposée était une motivation supplémentaire.

tour des amériques en famille - entrée aux usaAu départ nous avions prévu de partir pour un an, nous avons finalement prolongé d’une année de plus.

Quelle a été la réaction de vos proches à l’annonce de votre décision de partir ?

Notre famille n’a pas été trop surprise par notre décision de partir. C’est un peu dans notre tempérament de faire des choses étonnantes et peu communes. Ils étaient juste un peu inquiets mais ça je pense que c’est une réaction normale.

En combien de temps avez vous organisé votre road trip et quel a été votre budget ?

Il s’est passé 9 mois entre la décision et le départ.

En ce qui concerne l’aspect financier, étant sage-femme libérale, cela a été assez facile pour moi de mettre ma vie professionnelle entre parenthèses. Pierre ne travaillait pas, il s’occupait de nos enfants, donc pas de boulot à quitter de son côté.
Ce sont les économies réalisées pendant 10 ans qui constituaient un apport pour un projet d’achat de maison qui nous ont permis de partir.
Le voyage nous a coûté environ 60 000 euros tout compris (excepté l’achat du camping-car). Nous avons eu un budget de 40 000 à 45 000 euros pour vivre 2 ans sur place et le reste pour les billets d’avion, l’acheminement aller-retour en bateau du camping-car venant de France ainsi que le passage du canal du Panama, ces derniers postes de dépenses ont été très élevés.

Nous avons fait bien attention à notre budget concernant les activités. Mis a part Universal Studios aux Etats Unis, nous nous sommes très peu autorisés d’activités que nous jugions trop chères (comme une excursion aux îles Galapagos par exemple qui était hors de prix pour nous). Nous privilégions les sites archéologiques importants ou culturels ainsi que les parcs nationaux. Aux Etats-Unis, il existe une carte pour accéder à ces parcs à 80$ par an et par véhicule, elle est à 120$ pour le Canada, c’est une solution très intéressante et économique.

camping-car_virginie_pierreVous avez acheté votre camping-car en France, pourquoi avez-vous fait ce choix ?

La première raison est que nous n’avons jamais eu de camping-car donc cela nous faisait un peu peur. L’acheter en France nous a permis de l’essayer avant et aussi de l’aménager comme on voulait.

LIRE  Préparer un tour d'Europe en camping-car

La deuxième raison est que la plupart des véhicules français roulent au diesel et sont moins imposants que ceux que l’on trouve aux Etats-Unis donc la consommation est beaucoup moins importante et le véhicule plus passe partout.

Le fait d’avoir une plaque d’immatriculation européenne était aussi un critère de choix car de cette façon nous ne passions pas pour des « gringos » américains !

Comment avez-vous géré la vie en camping-car avec les enfants ?

La vie avec les enfants s’est très bien passée, tout s’est fait naturellement.

Pour le suivi scolaire, je leur faisais les cours et nous les avions inscrits au CNED mais c’est très contraignant avec beaucoup de devoirs à rendre donc je ne recommande pas le CNED aux familles pour un voyage au long cours.

Nous allions parfois dans des campings pour la wifi, faire des lessives et le ménage ainsi que prendre de vrais douches… pour mes cheveux longs c’était compliqué de les laver dans le camping-car. Les campings sont vraiment bons marchés en Amérique du Sud, on en trouve beaucoup avec des piscines et un certain confort pour 2 euros seulement la journée (nous ne dépensions jamais plus de 6 euros pour ça).

tour des amériques en famille - Punta Uva Costa RicaCombien de temps êtes-vous restés dans chaque pays ?

Nous passions en général un mois par pays. Mais nous avons passé bien plus de temps en Argentine, notamment avec nos nombreux allers-retours vers le Chili. Et nous sommes restés longtemps au Mexique (4 mois et demi) car il y a énormément de choses à voir, c’est un pays culturellement très riche et avec de nombreuses plages de rêves.

A l’inverse on a vite traversé certains pays d’Amérique Centrale, réputés plus dangereux et avec moins de choses à voir.
Nous avons trouvé la Colombie très longue à parcourir aussi, avec moins d’intérêts par contre une population adorable et la plus accueillante de notre voyage.
Nous avons moins aimé le Brésil, peut être aussi parce que nous y étions à la mauvaise saison…

Nous nous sommes par moment arrêtés quelques jours ou semaines au même endroit pour se poser un peu et car nous accrochions bien avec le lieu comme au Costa Rica sur une plage où nous avons vécu en Robinson Crusoé pendant 3 semaines ou encore à Salta en Argentine pour les fêtes.

Quels sont vos coups de coeur ?

Niveau coup de coeur, contrairement à ce qu’on aurait imaginé en préparant le voyage, c’est clairement l’Amérique du Nord. Les paysages de l’Ouest américain sont grandioses et avec la culture amérindienne il y a une atmosphère très spéciale. D’ailleurs notre troisième enfant porte un nom d’origine Navajo.

Petite anecdote concernant Rio, même si nous n’avons pas particulièrement eu de coup de coeur pour cette ville, elle a une double signification pour nous avec le dessin animé qui a été l’élément déclencheur pour partir et aussi car nous avons conçu notre 3ème enfant là bas ! 🙂

On entend souvent que l’Amérique centrale et du Sud ne sont pas très “safe” avec des enfants, avec le recul, qu’en pensez-vous ?

Globalement il n’y a jamais eu de moment d’insécurité, en tout cas nous l’avons rarement ressenti. De toute façon nous ne restions pas dans les endroits que l’on ne sentait pas. On s’est quand même fait cambrioler une fois au Brésil.
Mais dans l’ensemble, non il n’y a pas tant d’insécurité qu’on le pense en Amérique du Sud. En Amérique centrale, nous avons passé pas mal de temps sur la route dans les pays dits les plus dangereux donc c’est difficile d’en juger pour ces pays là mais nous n’avons jamais eu de problème à les traverser.

LIRE  Bilan du tour d'Europe en Camping-car : heureux !

En 2 ans de voyage, on imagine que tout n’est pas toujours rose, avez vous eu envie de rentrer par moment ?

Oui, plusieurs fois. Nous avons eu l’occasion d’en discuter avec d’autres voyageurs et ce sentiment est unanime. Le voyage devient un véritable mode de vie et au bout de quelque temps tout ce que l’on fait devient banal, c’est la vie de tous les jours on ne s’émerveille plus autant qu’au début, on en devient même blasé, alors ça génère un gros sentiment de culpabilité. Puis le voyage continue et ça passe, on retrouve le goût de continuer.

tour des amériques en famille - terre de feu argentine

Pour nous cela a aussi coïncidé avec la traversée de l’Amérique centrale où nous faisions beaucoup de route, nous avions moins de choses à voir et juste après le Canada et les Etats-Unis où les paysages étaient extraordinaires… cela peut expliquer une partie de ce ressenti. Mais globalement, les voyageurs au long cours ressentent tous ce sentiment à un moment de leur voyage.

Comment vos enfants ont-ils vécu l’expérience ? N’y a t-il pas eu un manque concernant les copains-copines ?

Pour l’expérience des grands, ils ont adoré le voyage. Mais il est vrai que de ne pas voir les copains c’était difficile, surtout pour l’aîné, Théo. C’est d’ailleurs lui qui a manifesté l’envie de rentrer en fin de voyage, mais c’est aussi parce qu’il était séparé de son papa depuis plusieurs mois.

Vatea, lui, souhaitait continuer le voyage. Tout comme Pierre il ne voulait pas rentrer. Moi avec le début de grossesse il me tardait de retrouver une certaine stabilité et un certain confort.

Prévoyez-vous un nouveau long voyage en famille ?

logo famille CVF 06Oui nous prévoyons de repartir à 5 cette fois. On a bien envie de découvrir l’Asie, on nous en a beaucoup parlé mais nous partirions sans doute moins longtemps, 6 mois, peut être 1 an… on ne sait pas encore. On a encore des interrogations concernant l’organisation de cette nouvelle aventure. En camping-car, en sac à dos, pour quel budget ? Ces questions restent en suspens pour l’instant…

Retrouvez le récit complet du voyage de Virginie, Pierre et leurs enfants sur leur blog ensemble-autrement-au-bout-du-monde.com

Découvrez un extrait de l’intervention de Virginie et Pierre lors de notre Café des Voyages en Famille à Montpellier !

 

Prêt à partir pour l’aventure en famille ? N’hésitez pas à venir poser vos questions lors de notre prochain Café des Voyages en Famille, pour connaitre la date et le lieu c’est par ici !

Article réalisé avec la collaboration de notre stagiaire Lisa !

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail