Court mais intense, une destination non choisie mais qui s’est révélée étonnante. Découverte d’une ville frontière où parler Espagnol est aussi utile (voire plus) que l’anglais.

C’est aussi le premier grand voyage et première fois en avion pour le Poussinou de 4 ans.

Retour en bref avec un point de vue pour les enfants sur un mini séjour

Lieu : San Diego, mini détour à Carlsbad et La Jolla

Durée : Le séjour a vraiment débuté après 2 jours et demi dans l’hôtel, éloigné, pour le travail du papa, donc seulement 2 jours pour faire le tour!

Transport utilisé : Avion, Taxi, Trolley Line blue, ferry, vélo de location, voiture de location, le pousse-pousse (avec boite automatique et GPS en miles…perturbant! ;-))

Les points positifs de San Diego pour les enfants :

La gentillesse des Californiens : particulièrement envers les enfants, c’est très étonnant car moins commun je trouve en France. Par exemple, en fin de journée Poussinou avait fait une crise liant frustration d’une glace non achetée et grosse fatigue, il s’était assis par terre et criait. Un homme est arrivé, s’est assis à côté de lui et a commencé à lui parler et même si l’anglais ne voulait rien dire pour Poussinou, cela l’a interloqué et la crise est passée de suite.

Legoland : 1er parc d’attraction pour Poussinou… et pour nous ! Nous voulions lui permettre d’avoir une journée orientée pour lui exclusivement.

Situé au nord de San-Diego, les attractions sympas et originales. Gros + pour la reconstitution animée des plus grandes villes américaines et du monde en Lego, le miniland.

Old Town : Là on est loin de nos villages anciens européens, les USA sont jeunes donc leur vieux centres historiques aussi et très reconstitués. Cependant belle ballade avec les enfants pour assouvir leur envie de cowboy, découvrir le lien Mexique-Usa, la colonisation… C’est un parc historique classé. Évidemment d’autres sites plus loin de San Diego existent, mais sur place et avec peu de temps ce fut impeccable.

La côte californienne en général : les palmiers, le soleil, les joggers, l’océan pacifique, les grands espaces tout droit sortis d’une série, des jeux pour enfants tous les 200 mètres. Petite balade mémorable en vélo de location… enfin une fois compris le système de rétropédalage pour freiner et surtout le faire comprendre à un petit de 4 ans. Cela lui a valu une gamelle dans une descente mais un vrai bonheur.

Le ferry pour Coronado Island : Parce que les enfants adorent les bateaux et qu’on peut voir les trois mâts comme les navires de l’US NAVY, parce que cela donne une vue imprenable sur San Diego, et on attendu le coucher de soleil sur les grattes-ciels pour repartir… magnifique !

Le pousse pousse jusqu’au Gaslamp Quarter : Le pousse-pousse à vélo c’est déjà super sympa, en soirée aux températures douces c’est top, déambuler dans le gaslamp quarter de Wyatt Hearp et ses beaux buildings c’est beau… mais avec les Rolling Stones en musique de fond sortant de sous le pousse pousse, j’avoue c’est magique pour nous et pour les enfants ! (belle séquence vidéo pour notre retour!)

Le Zoo de San Diego : Un des plus grands du monde, magnifique, instructif… idéal pour les enfants. Le + : prendre un téléphérique pour le traverser !

 

Vue de San Diego depuis Coronado Island

Vue de San Diego depuis Coronado Island

Les points négatifs avec les enfants :

Legoland : Non habitués et pourtant pas en pleine saison, les 30 à 45 min furent longues et en fin de compte peu de manège faits, même si ce fut suffisant pour lui.

Coronado Island : autant la traversée en ferry et la vue sont géniales, autant l’île elle-même n’est qu’un grand centre commercial à ciel ouvert. Donc y aller pour la vue, oui, mais pas d’autre intérêt à nos yeux pour les enfants.

Balboa Park : très beau, très grand, plein de musées, une architecture hispanisante remarquable mais peu d’intérêt pour les enfants en bas âge, surtout de passage comme ce fut notre cas. La fatigue du petit biaise notre jugement, forcément. Pour les plus grands par contre très intéressant.

 

Les accessoires indispensables :

– L’étiquette de contact made by myself, rassurante pour nous quand on le perdait de vue quelques secondes au détour du zoo ou autre. Rien n’est infaillible mais mieux vaut mettre toutes les chances de son côté.

– Une casquette et lunettes de soleil : Car ben c’est quand même la Californie !

Les astuces, bon plans qui nous on aidés :

-La carte Go San Diego : Pour des réductions sur les principales attractions.

-Le couch surfing : Comme nous devions quitter l’hôtel, la dernière nuit fut en couch surfing. Impec pour Poussinou de se retrouver dans un univers familial et de déguster une haagens dazs  dans une vraie maison américaine. Voir notre témoignage ici.

Halte à La Jolla : En revenant de Legoland, petite halte au soir à La Jolla. C’est un peu le Cannes du coin mais par contre la vue sur l’océan est magnifique, des tours d’observation et des arbres tout tarabiscotés à grimper pour les enfants.

La prochaine fois :

+ de temps évidement pour explorer les parcs nationaux à proximité, voir le désert et faire un tour au Mexique ! San Diego nous a plu, mais honnêtement nous avons poursuivis à San Francisco et là ce fut un coup de foudre… on vous dis tout ici.

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail