Si une chose est sûre, c’est que Rachel voyage tout le temps et partout en famille ! Elle partage avec nous son expérience d’une méharée en Inde avec son conjoint et son fils. Souvenirs et conseils au programme de cette rencontre.

 

Rachel, quelle voyageuse êtes-vous ?

Une accro, une impulsive, je ne peux plus m’en passer. D’ailleurs aucun membre de la famille ne peut faire sans. On choisit une destination sur un coup de tête… parfois juste à cause d’une photo qu’on a vu traîner sur le net.

Début 2014, vous avez réalisé un voyage de 3 semaines en Inde (en “individuel”), dans le Rajasthan avec votre conjoint et votre fils de 3 ans. Comment aviez-vous préparé ce voyage familial ?
Nous avons construit ce voyage en un temps éclair… 4 mois (d’habitude on met une année). Nous avons fouillé tout ce qu’il était possible de trouver ! Tous les soirs, on était en mode “prépa”. Cela prend du temps de trouver les adresses insolites. On voulait absolument dormir dans des endroits uniques et historiques. Nous avons ainsi passé une journée et une nuit chez un Maharadja ! On voulait aussi en mettre plein les yeux  à Alex, notre fils. Je crois que c’est le voyage ou nous avons fait le plus de choses ! Méharée, train, safari, bateau, jeep, etc.

Mais attention il y a un piège : il faut du temps pour faire faire les visas… un mois minimum !

rachel_meharee_1Pour votre fils, aviez-vous pris des “précautions” particulières ?

Oui , car il y a plusieurs problèmes pour les enfants là-bas. L’hygiène, la nourriture et la sécurité des sites historiques et des hôtels. Nous voulions voir tout le Rajasthan même la partie plus isolée vers le Pakistan. Nous avons prit un peu de nourriture pour Alex (10 kg !) pour les jours où nous aurions un doute sur l’état de la nourriture (il n’existe pas de chaîne du froid en Inde, les camions frigorifiques n’existent pas. Ni les supermarchés,  si vous oubliez quelque chose tout devient compliqué !) , et nous avons bien fait… Alex n’est pas tombé malade, mais nous oui !

L’eau est un souci, car même l’eau en bouteille dite minérale n’est pas top, elle n’est pas vraiment dépolluée. L’hygiène est un problème. Les villes et villages n’ont pas de tout à l’égout ou rarement, et donc tout va dans les rues… pas de service de ramassage de poubelle non plus. Les animaux traînent partout… rats, pigeons, vaches, sangliers, porcs , singes… du coup avec un enfant qui galope partout et joue sur le sol c’est un peu compliqué… mais les locaux dès qu’ils voyaient Alex se coucher par terre pour jouer nous prévenaient. Nous avons utilisé au moins 10 paquets de lingettes…Il y avait très rarement des toilettes propres pour se laver les mains…

Pour la sécurité des sites et hôtels, il faut savoir que les terrasses, balcons, escaliers ne sont protéger que par une petite barrière de pierre de 50 cm de haut. Donc, quand Alex se mettait à courir (avec l’équilibre d’un enfant de 3 ans)  nous avions le cœur qui s’arrêter de battre durant quelques secondes. Nous ne pouvions pas le lâcher des yeux. En général, on le gardait dans nos bras lors des visites de monuments. Pour le climat, il faisait des températures un peu extrêmes…jusqu’à 40°C vers Jaisalmer : hydratation, crème solaire, casquette et sieste obligatoire 🙂

Durant votre périple indien, vous avez fait une méharée à dos de chameau. Comment avez-vous choisi votre prestataire sur place ?

Pour la méharée nous sommes passé par l’agence qui nous louait la voiture avec chauffeur…Shanti Travel.

Comment s’est passé le 1er contact entre votre fils et le chameau ?

rachel_meharee_5Le premier contact étrange était avec le chauffeur de la jeep qui nous a amenés sur place. Il était très discret et surveillait Alex comme la prunelle de ses yeux ! Très attentif et doux…mais muet comme une carpe !

Après quelques visites et un bon pique-nique au bord d’un lac, il nous a conduits vers les chameliers. C’était une famille du désert avec des enfants. Nous avions préparé Alex à cette rencontre plusieurs jours à l’avance. Alex est extrêmement timide.

Quand il a vu les chameaux, il a écarquillé les yeux…il ne bougeait plus. Il a vu qu’on installait les sacs dessus et a bien compris qu’on allait partir avec. Nous avions réservé cette méharée pour la faire seuls et non avec un groupe. Alors nous avions tout notre temps pour faire connaissance. Alex a sympathisé avec le chameau et a voulu monter dessus. Il a carrément guidé le chameau tout seul…aucune peur…il était heureux ! Nous avons croisé des groupes, ils n’en revenaient pas de le voir faire. Il nous faisait passer par des dunes bien pentues même ! Alex était le roi du désert.

rachel_meharee_4Comment s’est déroulée cette méharée ?

Sur 2 jours. Nous sommes partis en chameau ; on faisait des pauses sur des dunes hautes (assez rares dans ce désert). Les repas étaient préparés par les chameliers et notre drôle de chauffeur de jeep sur un beau feu de bois.

Nous avons dormi dans une tente à cause du vent… et puis le désert est froid la nuit ! Nous avions peur qu’à la belle étoile Alex prenne froid.

A quoi ressemble le désert du Thar ?

C’est un désert minéral. Il y a des pierres avec quelques dunes de sable blond. On est à la frontière du Pakistan, du coup on voit beaucoup de manœuvres militaires.

Vous avez bouclé votre méharée par une nuit dans le désert. Quels souvenirs en gardez-vous ?

Nous avons beaucoup aimé, même si ce n’était pas la première fois. Mais le vent… le vent ! Il nous a empêché de fermer l’œil ! Cela faisait un tel bruit contre la tente! Alors quand j’ai entendu le chamelier crié “Caféééééééé” en direction de notre tente…. je crois que je l’aurais béni ! Alex lui, se trouvait dans un bac à sable géant… il s’est mis à jouer tout de suite comme d’habitude.

Quels conseils pourriez-vous donner à des parents tentés par une méharée avec son enfant ?

Prévoir un peu de nourriture au cas où… car il n’y a pas le choix…légumes grillé et nans. Prévoir des vêtements chaud pour les nuits froides et pour les journées, absolument de la crème solaire et un chapeau.

Un grand merci à Rachel pour ce partage, n’hésitez à partager votre expérience aussi ici.

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail