Accompagnatrice en montagne depuis 2004, Florence Chalandon nous parle de l’Ecole européenne de l’aventure dans laquelle elle partage sa passion de la montagne avec les enfants. Direction les Hautes-Alpes !

Ecole européenne de l'aventurePouvez-vous nous présenter l’Ecole européenne de l’aventure ?

L’Ecole européenne de l’aventure a été créée en 1996 dans le but de proposer aux enfants de découvrir la montagne sous forme de jeu. L’été, nous accueillons près de 20 aventuriers de 3 à 17 ans, à la journée autour de trois thèmes : une grande aventure (rafting, aquarando, escalade, rando vélo), une découverte sous forme de jeu (tournoi de construction de cabanes, chasse au trésor, olympiades) et une technique de survie (se nourrir en montagne, transporter un blessé, faire son sac à dos d’aventurier).

En hiver, vous proposez différentes activités pour les enfants. Quelle approche pédagogique proposez-vous ?

L’hiver c’est le monopole du ski. Pourtant nombreux sont les enfants qui n’y vont pas par plaisir. A l’Ecole de l’aventure, nous leur proposons de découvrir la montagne vraie et ses habitants. Le déplacement se fait en raquettes à neige ; c’est la seule façon de se déplacer en étant libre d’aller où l’on veut pour observer des traces d’animaux par exemple. On apprend à se servir d’un DVA, d’une boussole, à faire un igloo, à identifier les conifères. Pas de compétition ou de médaille. C’est une parenthèse enchantée !

Qui encadre ces activités ?

Je suis accompagnatrice en montagne depuis 2004 et j’aime faire partager ma passion du milieu montagnard avec les plus jeunes.

Pour les 3-5 ans, vous organisez des matinées Petits trappeurs. De quoi s’agit-il ?

J’ai souhaité initier les plus petits à la raquette à neige car ce sont les clients de demain. L’image vieillotte des grands-parents en raquettes doit changer ! Ayant moi même de jeunes enfants, j’ai testé avec eux les activités qui pourraient leur plaire. Ainsi les parcours d’agilité en raquettes, les traces d’animaux, les crottes et les histoires du “Pas du tout grand méchant loup” dans la yourte ont eu leur préférence. Et les parents sont heureux de proposer à leurs enfants une alternative aux crèches, pédagogique et en plein air.

LIRE  Les Carroz d'Araches - Haute-Savoie - avec 1 enfant

Comment se déroule la matinée avec les petits ?

Je vais chercher les enfants à leur domicile en mini-bus afin que les vacances soient cool pour les parents. Ensuite, j’ équipe les enfants avec les raquettes aux couleurs de leur choix. Nous partons en promenade vers la yourte ; chacun à son tour est le guide de l’expédition car ce sont les enfants les acteurs. On s’arrête souvent car ils sont curieux de tout. A la yourte, un igloo géant nous attend : c’est l’occasion d’une visite. Puis on s’installe dans la yourte pour écouter les contes. Un mini parcours d’agilité pour se dépenser ensuite, avant de repartir en forêt et retrouver les parents.

Ecole européenne de l'aventure

Dans le même esprit, vous proposez aux 6-12 ans une 1/2 journée ou une journée Trappeur. Comment s’enchaînent les activités ?

Pour les 6-12 ans, le déplacement est plus rapide. Les matinées sont douces et curieuses ; c’est le moment d’apprendre à se servir d’une boussole, d’un DVA, d’identifier les indices de présence des animaux ou de différencier les conifères.

Les après-midis sont plus sportives ; il fait souvent plus froid en hiver. Alors on bouge ; une grande chasse au trésor, un tournoi de construction de cabanes ou une grande descente en forêt de 800 m de dénivelée… toujours en raquettes !

Et le vendredi soir, c’est la soirée enfant dans la yourte. Après une courte balade en forêt, nous prenons l’apéro des enfants (jus de pomme bio et muffins au fromage et jambon) avant d’entamer une partie de Loup-Garou. Retour de nuit sous les étoiles et sans lampe.

LIRE  Meilleurs souvenirs de vacances à la neige

Quand il s’agit d’une 1re découverte de la neige, comment levez-vous les craintes possibles chez l’enfant ?

Les enfants n’ont pas peur de la neige. Parfois ils sont surpris car la neige car c’est froid. Au bout de 5 minutes avec des raquettes, ils oublient qu’ils en ont !

Pour une activité à l’EEA, comment faut-il équiper ses enfants ?

Pantalon et veste de neige, chaussures de montagne ou boots (mais pas de moon boots ; ça c’est pour aller sur la lune !), polaire, gants, lunettes, bonnet, crème solaire.

Votre panel d’activités pour les enfants est varié avec aussi bien des parcours d’agilité dans la neige, une chasse au trésor, une sensibilisation à la nature, une lecture de contes dans une yourte, etc. Quelle est celle qui remporte le plus grand succès cet hiver ?

Le best of est la journée du vendredi ; igloo le matin et grande descente en forêt l’après-midi avec pour les plus aventuriers la soirée des enfants qui s’enchaine. Les traces d’animaux et la grande chasse au trésor !

Que pourriez-vous dire à des parents qui n’ont pas encore testé la montagne en famille (et en hiver !) pour leur donner envie ?

Dans le Briançonnais, le bleu du ciel et la chaleur du soleil font oublier le froid de l’hiver. En dehors du stress lié à l’industrie du ski, la montagne en hiver est un havre de quiétude. A vos raquettes, un monde habité, sauvage et préservé vous attend !

Ecole européenne de l'aventure Ecole européenne de l'aventure Ecole européenne de l'aventure

A suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/ecole.europeennedelaventure

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail