A priori … OUI ! Ne changez pas vos habitudes lors de votre voyage au contraire. Voici quelques conseils pour partir sereinement avec ou sans bébé.

Allaiter et voyager avec bébé

Avant de partir : médicaments et vaccins

médecinSi vous partez à l’étranger, un passage chez votre médecin traitant ainsi que chez le pédiatre s’avère indispensable : identifier les différents vaccins utiles à votre voyage, prévoir des médicaments compatibles avec votre allaitement et anticiper les éventuels mastites et gênes pouvant rapidement devenir douloureuses.

Prévoyez également les médicaments pour votre enfant, vous n’êtes pas à l’abri d’une poussée dentaire ou de problèmes intestinaux si l’enfant est diversifié et qu’il goûte à la nourriture locale.

 

Bon à savoir : le CRAT est un bon allié lors de votre allaitement, il vous permettra d’identifier les médicaments et/ou vaccins sans danger pour vous ni pour votre bébé. Attention, c’est un site qui s’adresse avant tout aux professionnels, il se peut que les informations soient flous pour vous. Toutefois, n’hésitez pas à en parler à votre médecin lorsqu’il considérera un peu trop vite votre allaitement comme un frein à quelconque traitement.

Pendant le trajet

Untitled design (8)Train ? avion ? voiture ? Chaque moyen de transport a ses avantages et ses inconvénients, à vous d’opter pour celui qui correspondra le plus à votre petit d’homme.

Nous vous recommandions d’ailleurs d’allaiter bébé en avion lors du décollage et de l’atterrissage afin de provoquer la déglutition et ainsi éviter la décompression au niveau des tympans qui peut provoquer des douleurs dans les oreilles. En voiture prévoyez de faire des pauses, optez pour une aire d’autoroute ou un village à visiter afin que le reste de la famille puisse se dégourdir les jambes.

LIRE  Voyager en train avec vélos et enfants : Mission (im)possible ? (1/5)

Pendant le voyage

travelRenseignez-vous sur les coutumes locales : selon les pays vous ne pourrez peut-être pas allaiter votre enfant n’importe où .

Il existe alors plusieurs possibilités : l’utilisation d’une écharpe de portage ou d’un BOBA par exemple qui peut faciliter l’allaitement lors de vos sorties, une cape d’allaitement ou un maxi lange qui peut également servir de doudou.

Pour les plus pudiques, le tire-lait manuel pourra éviter toute situation gênante et vous permettra de tirer votre lait rapidement avant de sortir.

Attention aux plats consommés : souvenez-vous que le goût des aliments passe dans le lait !

Allaiter et voyager … sans bébé ?

Les choses se compliquent lorsque vous devez vous déplacer sans bébé tout en maintenant votre lactation et en le nourrissant à distance. Pour cela il va falloir faire preuve d’une bonne dose d’organisation avant, pendant et après aussi afin que tout se passe de la manière la plus naturelle pour vous et pour lui pendant ces quelques jours hors des habitudes.

Le tire-lait va devenir votre meilleur ami !

Prévoyez de constituer votre stock suffisamment à l’avance : pendant que bébé tète d’un côté, tirez de l’autre et inversement, il sera votre stimulant le plus actif face à la machine.

Et si vous avez connaissance de ce voyage à l’avance, profitez-en ! faites du stock dès la sortie de la maternité, vous éviterez l’implosion et remplirez rapidement le congélateur.

Conservation : (source LLL France)

  • à température ambiante (19 à 22°), pendant de 4 à 6 heures (max 8h),
  • à 15°, pendant 24 heures,
  • au réfrigérateur (0 à 4°), jusqu’à 8 jours,
  • dans le compartiment pour surgelés d’un réfrigérateur, pendant deux semaines,
  • dans le compartiment 3 étoiles d’un combiné réfrigérateur-congélateur, pendant trois à quatre mois,
  • dans un congélateur séparé (-18°), pendant plus de six mois.
LIRE  Rando dans le Gard en vélo-remorque avec les enfants

 

A noter : vous avez la possibilité de louer votre tire-lait soit auprès de votre pharmacie soit directement sur internet. Optez pour un tire-lait à double-pompage pour gagner du temps, renseignez-vous au préalable sur le poids et le bruit afin de ne pas ameuter l’hôtel à chaque tirage.

Attention, le lait maternel est généralement refusé en cabine en avion .

Isabelle Mandrea-Condemine, fondatrice de Poussin Voyageur
Nous devions effectuer un voyage en Chine de 8 jours seulement, avec dates imposées. Prévenue 3 mois avant, j’ai fais du stock un peu toutes les semaines puis l’équivalent d’une tétée par jour que j’ai mis au congelateur de mes parents qui gardaient ma fille.
Pour garder ma lactation j’ai pris un tire-lait nomade que j’ai utilisé durant le voyage en avion et 2 fois par jour à l’hôtel. Cela m’a permis de reprendre l’allaitement sans souci à mon retour et pour ma fille de 5 mois de continuer à bénéficier du lait maternel.

A ne pas oublier :
glacière

Les coussins d’allaitements afin d’éviter les fuites
Les pots de conservation hermétiques
Une glacière et des pains congelés pour maintenir la chaîne du froid
Un tire-lait électrique sur batterie  ou un adaptateur pour les prises étrangères

 

A découvrir :

Pas de stress, on a toutes une WonderWoman qui sommeille en nous 😉

allaitement

Source Instagram Alyssa Milano

Et chez vous, ça se passe comment quand vous voyagez ?

Pin It on Pinterest

Inscription gratuite

  • Trouver des lieux adaptés aux familles
  • Échanger entre parents
  • Gagner du temps et de la sérénité
  • Profiter (enfin) des vacances

Créez votre compte pour un accès immédiat

J'ai déjà un compte

Connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié ?

Tapez votre pseudo ou votre e-mail